Expedition a Da Shan Zi (1)

Publié le par Ue-Sama

A moins d'avoir une fascination particuliere pour les expeditions en velo dans les Hutong, les quartiers traditionnels de la ville, je ne trouve pas que Pekin soit une ville fabuleuse pour faire des ballades le week-end.

Et le trip Hutong, personnellement, ca ne me motive pas du tout  - OK, c'est marrant, c'est folklo, c'est bien local... Mais ca me donne aussi le sentiment de violer l'intimite des gens, de les espionner dans leur quotidien, de les regarder comme des animaux de cirque du haut d'un velo qui coutpe plus cher que leurs revenus du mois... On se ballade, on mate (et on se fait mater), on s'extasie et puis on ressort du Hutong pour aller se prendre un cafe late au Starbuck en meditant sur le charme discret des habitations "traditionnelles" sans clim' ni chauffage central. Bref, il y a plein de gens que ca fait tripper mais moi, j'hesite.

Par contre, j'adore aller a Da Shan Zi.

DSZ etait a l'origine un enorme complexe industriel, un assemblage d'usines ou on fabriquait des trains, des camions, des produits industriels... Cette epoque est derriere nous et la zone a ete envahie et appropriee par des artistes et des ateliers en tout genre et des galeries souvent consacrees a l'art moderne chinois, tres tendance en ce moment. On y trouve aussi des librairies specialisees sur tout ce qui est art et design et, de plus en plus, des cafes et des petis restau. Nous venons meme d'y trouver un restau grec, sans doute le 2e de Pekin.

Le probleme de DSZ, c'est son succes.

Il y a encore deux ans on avait l'impression de trainer dans un espace surrealiste, hors du temps, un peu trash. Une sorte de quartier boheme, anarchique et artiste qui aurait pousse sur un gros bloc d'usines desaffectees. C'est toujours le cas, bien sur, mais la tendance n'est pas bonne : tout est de plus en plus range, neet et propre, on voit debarquer des groupes de touristes a casquettes oranges alignes derriere leurs guides porte-drapeaux, il y a desormais des visites guidees en anglais, de plus en plus de bars et de boutiques qui n'ont rien d'artistique ou d'alternatif... Bref, a terme, DSZ risque de se transformer en Dysneyland de l'art moderne  - et le terme arrive vite.

En attendant, ca reste la meilleure ballade de week-end a Pekin, et un point de passage oblige pour les visiteurs. C'est tres etendu, donc prevoir une demi-journee  - qui ne suffira pas a tout voir, de toute facon.

Quelques images de notre derniere expedition :

































Un cafe dont la porte en verre est creuse et remplie, justement, de grains de cafe

































Une des oeuvres d'une expo consacree a 8 etudiants de la fac d'art de Pekin, ici le theme est "les araignees" (je crois...)






















Meme expo, autre oeuvre  - je ne suis pas 100% sur du theme... Des livres qui sortent d'une machine a coudre, recouverts de corrections, de notes et de marques en rouge...





































Entree d'une boutique de souvenirs





































Entree d'un atelier/galerie, bien style industriel
























Autre galerie, dans un batiment en briques rouges bien typique






















Un cafe  - on peut s'installer et se faire servir dans la cage a oiseaux geante. On notera l'espece de pipeline metallique en hauteur, qui devait transporter de l'eau (de la vapeur ?) d'une partie des usines a une autre

A suivre

Publié dans Voyages et expeditions

Commenter cet article