Poultrygeist

Publié le par Ue-Sama

Apres Galaxina, par Pierre 2.0, ca doit etre un week-end qui s'y prete... Voici ma critique d'un monstrueux navet.

 

En fait, c'est peut etre bien le pire navet que j'aie jamais vu : Poultrygeist

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'affiche resume bien tout : le poulet indien, les chicken wings... L'etre humain, l'autre viande blanche...

 

Poultrygeist se veut, apparemment, une critique de l'industrie du fast food, et en particulier d'une chaine tres connue pour ses burgers et autres produits au poulet et dont le personnage emblematique est un ancien colonel de l'armee americaine. Jusque la, pourquoi pas...?

 

Sauf que le format qui a ete choisi pour tourner cette critique est celui d'un film d'horreur tres tres gore... Vraiment tres gore, du niveau, disons, de Brain Dead, et bien scato aussi. Avec des chansons. Et de la danse. Oui, oui, une petite partie de l'oeuvre est tournee facon comedie musicale...

 

C'est horrible.

 

Le scenario en quelques mots :

 

Une chaine de fast-food de poulet au design tres militaire (les caisses enregistreuses sont repeintes camouflage, ils ont des M16 accroches au mur...), Chicken Bunker, construit un point de vente sur un cimetiere indien ancestral. Le hero, Arbie, est un jeune geek un peu debile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arbie et sa nana, avant le drame...

 

Sa petite amie l'a plaque  - elle est partie a la fac, y est devenue lesbienne, vegetarienne et alter-mondialiste, et donc bien sur elle proteste contre l'implantation de Chicken Bunker sur le cimetiere indien. Histoire de la reconquerir, il renonce a ses etudes et prend un job de caissier au Chicken Bunker, comme ca au moins il peut la voir tous les jours (???)...

 

Il y rencontre ses collegues : le chef, qui croit vraiment etre a l'armee, un redneck un peu attarde qui travauille le cul a l'air, un jeune mexicain lubrique et la cuisiniere, Humus, une musulmane en chador rouge fluo qui fait la tambouille entrre deux prieres...

 

Le General, patron et personnage de la chaine vient inspecter la nouvelle boutique et c'est la ou tout tourne vraiment mal, car les esprits des Indiens se fachent et "passent" dans les oeufs et les poulets, ce qui cause des accidents dans la cuisine, l'apparition de poulets-demons, des tas de morts tres gores et tres spectaculaires et au final la transformation de tous les clients en hybrides homme-poulet zombies...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On notera la transformation du nez en bec ainsi que les plumes sur les bras...

 

Notre hero pourra-t'il les arreter ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le General vs le poulet-demon

 

 

Le film charrie mechamment tout le monde : les fast foods et leur staff, les lesbiennes, les vegetariens, les blaireaux de base, les indiens, les lyceens, les mexicains, les Americains, les hippies, les etudiants, les obeses, les pretres, les fims d'arts martiaux (je dois dire que le combat d'Arbie, le hero, contre le redneck poulet zombie qui se bat avec sa... bref... est tres... "bon"), Michael Jackson, les islamistes et l'armee US... Tout le monde y passe. Et c'est bien gras.

 

 

Le theme du mois c'est de fringuer le personnel masculin avec des jupes qui completent tres bien les vestes militaires. Sale job...

 

  

Comme ca, sur la papier, ca a l'air drole. Et parfois ca l'est. Ca aurait carrement pu etre un film culte. Dans les faits ...non. C'est le film le plus gore, le plus crade que j'aie jamais vu. Des types qui explosent dans des geysers de diarrhee, des mutilations tres ...douloureuses..., de la tripaille et du caca partout... Et en plus le trip comedie musicale... J'ai ete force de faire appel a l'avance rapide vitesse 16. oui, meme moi, je n'ai pas pu regarder ce film normalement.

 

A noter que certaines critiques enfont le bide du siecle et que d'autres, parfois dans des journaux tres serieux, en font un chef d'oeuvre total. Rien que pour ca, je suppose qu'il faut quand meme essayer de le regarder une fois. Je ne l'ai pas trouve tres drole, juste vraiment degueu, mais il y a quand meme quelques idees excellentes, j'ai peut etre rate quelque chose...?

 

Site officiel du film

 

 

PS : poultrygeist est un magnifique jeu de mot sur Poultry, la volaille, et poltergeist  - poltergeist en VF. Ils ne sont pas les premiers a avoir eu cette idee brillante car il existe aussi une carte de Magic du meme nom, qui vient  sans doute de l'extension Unglued (je ne suis plus sur depuis le temps...) :

 

 

 

 

Publié dans Ma cinematheque

Commenter cet article

Sylt_fr 02/12/2008 14:15

Dans la même veine (si je puis me permettre) :
http://www.myspace.com/thankskilling

Ue-Sama 06/12/2008 10:33


Vu les videos ca a l'air d'etre exactement le film que j'aurais souhaite que Poultrygeist soit, un bon film gore de base avec des dindes tueuses, pas un delire anti-fast food tourne a moitie comme
une comedie musicale cheap. Belle trouvaille !


Pierre2.0 30/11/2008 11:23

C'était bien du Unglued première version. Je crois que je l'ai d'ailleurs.
Du coup, ce film, j'ai presque envie de le voir... Ca fait presque film d'art et d'essai à côté de Galaxina.

Ue-Sama 06/12/2008 10:24



Je dois aussi l'avoir au fond d'un carton, sans doute chez les parents. La carte etait sympa. Ce n'est pas un qualificatif que j'utiliserais pour le film, par contre... Mais "art & essai", en
fait, ca correspond assez bien... Art & Essai "grave gore" comme dirait Khorbier.