007 : Quantum of Solace

Publié le par Ue-Sama

OK, je commence par m'assumer un grand coup : j'aime bien James Bond. OK, c'est souvent debile, puissamment grand public, bati sur du fantasme pour ado avec des recettes resservies plus ou moins mal rechauffees a chaque nouveau film. OK.
Mais j'aime quand meme bien les films de James Bond.

Un des bons cotes de passer beaucoup de temps dans l'avion c'est qu'on peut y voir beaucoup de films pour lesquels on ne serait pas pret a acheter un DVD ou payer une place de cinema.

Le dernier trajet m'a ainsi permis de voir Quantum of Solace, le dernier volet de la saga sans fin de l'agent 007. Enfin... Je crois... Disons que j'ai bien vu un film de ce nom-la mais que, par contre, je ne suis pas sur d'avoir vu Bond... Je crois que c'est la tout le probleme.




Le film a une grosse particularite pour un Bond : l'action commence juste a la fin du precedent, c'est presque un seul film coupe en deux. Les feuilletons, je supporte plutot bien mais avec un film c'est beaucoup plus problematique. Il passe en general 2-3 ans entre deux sorties et 2-3 ans c'est plus que suffisant pour tout oublier d'un film pas tres memorable  - et Casino Royale n'est pas du tout, pour moi, un film memorable. je me souviens de l'avoir vu a l'epoque de sa sortie et c'est tout.

Donc j'etais un peu paume mais bon, j'ai fait un effort et j'ai regarde Quantum of Solace jusqu'au bout. C'est un film d'action qui, pour moi, reussit a la fois a etre assez intense et assez ennuyeux. Pas un navet, loin de la, mais rien d'exceptionnel. Non, vraiment, ce qui le plombe c'est qu'on cherche vainement l'ombre de Bond... Le nouvel acteur a une tronche de loubard londonien, pas d'agent special british diplome de Cambridge (ou Oxford ? A verifier...), il est convaincant, certes, mais ni tres attachant, ni tres expressif. Les scenes de combat sont plus violentes, plus realistes et plus terre-a-terre que celles des vieux Bond  - c'est plus physique que Roger Moore, c'est sur. Il n'y a pas de gadgets. Le mechant pourrait faire mechant dans n'importe quel film d'action hollywoodien, il n'a pas le cote delirant ou megalo des mechants a l'ancienne, il n'a pas de garde du corps bizarre... Il n'a pas grand chose, en fait. Il manque de la magie, du kitsch, tout un ensemble de petits trucs qui rappellent au spectateur qu'il regarde un Bond et pas un film d'espionnage generique.

En un sens on est sans doute plus proche des romans  - j'en ai lu 2-3 il y a bien longtempss et j'ai le souvenir d'un personnage plus dur, plus ordinaire, plus violent que le Bon du grand ecran, sans les gadgets, les nanas...

Le point fort du film, justement, c'est l'indispensable James Bond Girl, tres mignonne effectivement. Mais malgre sa presence, j'espere que le prochain Bond ne sera pas une suite de celui-ci car d'ici qu'il sorte j'aurai deja tout oublie de Quantum of Solace, malheureusement.


James est un peu paume dans le desert...

Publié dans Ma cinematheque

Commenter cet article

Pierre2.0 28/04/2009 10:24

Heu, j'ai pas eu le temps de finir .... J'ai dû faire une fausse manoeuvre. Pour ce qui est des livres, je me rappelle surtout d'un Bond totalement incompétent, qui crève d'ailleurs à la fin d'un bouquin (celui où la vieille lui plante une pointe de chaussure empoisonnée dans le tibia) et qui existe surtout par les marques des produits qu'il utilise. Dans les romans, il a l'air constamment dépassé par les événements.Indy 4 : je préfère l'ignorer. On s'attendait à un truc grandiose, et surtout à des Nazis. Fallait qu'il y ait des Nazis. Et puis un truc gros : les cranes de crystal, c'est bon pour Allan Quattermain. Mais Indy, lui, il lui fallait, je sais pas : l'Atlantide tiens! Ou la porte des Enfers. Mais là.

Ue-Sama 28/04/2009 15:25


Oui, c'est ca l'idee de Bond dans les bouquins, il en prend plein les dents, il deguste... Il y a meme une periode ou il se retrouve alcoolo, si je me souviens bien. Et il n'a sans doute pas de
gadgets. C'est le cinema qui a fait du personnage ce qu'il est.

Indy : tu as bien raison, il faut des Nazis. De preference, il aurait fallu des Nazis mort-vivants avec des pouvoirs mentaux. C'est un honnete minimum pour Indy. les cranes en cristal ca fait un
peu Tintin chez les fiottes, c'est un peu faible. Et il aurait aussi fallu une sorte de viagra magique surpuissant herite des Mesopotamiens du sud (et ils s'y connaissaient ceux-a !) Indy aurait
apprecie, ca l'aurait replace dans l'epoque...


Pierre2.0 28/04/2009 10:20

Moi, je ne suis pas allé ni voir Quantum, ni voir Indy 4. D'emblée, j'ai senti que ça n'allait pas...Je suis d'accord avec Sylt : Roger Moore, il avait quand même la classe, Sean aussi et Pierce correspondait au perso qu'on s'était imaginé. Les autres, beurk. En fait, ce nouveau Bond est comme tout : il n'est peut être pas fait pour notre génération, mais pour les jeunes de collège désabusés par les jeux hyper-violents et pour qui Roger Moore et ses montres bizarres ressemble à une tapette...C'est comme le nouveau StarTrek : il n'est pas fait pour nous... Dylan a adoré la bande annonce. Perso, je la trouve grotesque.

Ue-Sama 28/04/2009 15:21


C'est surtout Sean qui avait la classe. Un cote predateur des cocktails. Roger c'etait un peu plus blaireau, quand meme... Pierce ca le faisait bien, un peu trop style mannequin pour du shampoing,
peut etre, mais ca passait quand meme tres bien.
Le nouveau Star Trek, par contre, j'attends de voir car en fait je dois dire que j'ai bien aime la bande annonce... Et puis il y a Spock. On ne peut pas faire de Star Trek vraiment reussi sans
Spock. C'est comme la saucisse dans la choucroute. Si y en pas, c'est pas ca... Et le Spock 2.0 a l'air bien. A voir, Blaitre, a voir, nouss ne sommes pas encore des vieillards !


Khorbier 27/04/2009 12:21

La pertinence de vos propos, cher Maître Fred, m'enlève les mots de la bouche. J'ai bien ressenti la même chose que vous au visionnage de cet opus. (Le hic en plus étant que je n'ai toujours pas vu Casino Royal...)

Ue-Sama 27/04/2009 14:59


Mon cher Khorbier, comme toujours votre fine analyse de la qualite et des travers des oeuvres cinematographiques n'a d'egale que votre civilite et votre maitrise du langage. En verite, il est bon
d'accueillir sur ces pages des hommes de lettres et de gouts. Pour la peine, je vous pardonne Dragonball Z et Hell Dorafion, voila.


Sylt_fr 26/04/2009 16:47

Oue, je ne l'ai pas encore vu celui-là mais je l'aime bien ce nouveau James Bond, il est plus proche des livres que tous les autres interpretes précédents, plus violent, plus noir, plus froid et calculateur, le vrai Bond de Ian Flemming. Cela dit, cela n'enlève en rien les prestation de Connery, Moore et Brosnan, trés bon(d) eux aussi dans le celèbre smoking, pour les autres (Lazenby et Dalton) sans commentaire !Par contre, cela n'a rien à voir avec le sujet mais j'ai regardé hier soir le dernier Indiana Jones (et le royaume du crane de cristal) et franchement, ben, ils auraient du s'arreter au troisieme. Je n'ai vraiment pas retrouvé l'esprit des 3 premiers films et on sent vraiment que Harrisson Ford est vieux et que le personnage manque de souffle. En plus, l'histoire est vraiment tiré par les cheveux, avec des scenes d'action tellement prévisibles que tu les vois venir à 10 km.... Bref, rien de bien nouveau, on était en droit de s'attendre à bien mieux depuis le temps qu'on nous le promettait cet Indy 4. Un bon divertissement à regarder en famille ou lors d'une soirée pizza, ça vaut pas un bon Lambert mais ça s'en approche par moment... c'est dire....

Ue-Sama 27/04/2009 14:54


C'est clair, plus proche des bouquins mais bon, je sais pas, pour moi Bond c'est plutot une creature du grand ecran plutot que de roman. Il faudrait que je relise un ou deux des bouquins, pour voir
ce que ca donne... En tout cas, pour moi malgre ses reelles qualites, le nouveau n'est pas encore tres Bondien.

Pour Indy, 150% d'accord, ils auraient vraiment du s'arreter au 3e, le 4e cassait pas mal le reve...