40K : LA MORSURE (3)

Publié le par Ue-Sama

Le Trépaneur avait très mal à la tête.

 

Ce phénomène inédit  était sans doute lié à l’afflux de pensées étranges qui le déstabilisait sans cesse depuis que la flotte avait quitté Malbarey.

 

Bien sûr, le Trépaneur n’était pas un Prince ordinaire.

 

Déjà, il portait un nom, chose rare, sinon unique, dans la vaste conscience collective que constituait son espèce. Et puis, il n’était pas né Prince. Seul, certainement, parmi ses pairs, il avait évolué depuis la forme la plus basique de sa race pour atteindre, après plusieurs étapes et transformations, le statut privilégié de commandant d’une force importante. Il se souvenait encore très bien de jours plus simples où il n’était qu’un hormagaunt. Courir, sauter, mordre, griffer… Son audace exceptionnelle, son sens inné du flot de la bataille, avaient attiré sur lui l’oeil de la Ruche, et, par curiosité ou par amusement, celui-ci l’avait élevé au statut de Guerrier. Son esprit d’initiative, d’ordinaire considéré comme une tare à éradiquer, avait permis des succès remarquables à la flotte-ruche Piranha, et, l’avait amené à servir quelques mois comme Trygon Prime sur la ligne de front de Bastonus IV. Ne souhaitant pas gâcher son aptitude au commandement, l’Esprit de la Ruche avait bien vite fait de lui un Prince, l’avait jeté au combat avec des responsabilités toujours plus grandes, et il avait volé de victoire en victoire, de festin en festin.

Le Trépaneur était clairement bien loin de la normalité. Il était spécial et il le savait.

Seul, au sein d’une espèce infiniment adaptable mais dont les individus étaient totalement figés dans leurs rôles simplistes, le Trépaneur pouvait évoluer, se transformer… Sa faim phénoménale le poussait en avant, transcendait les barrières du code génétique.

Mais, même ainsi, il se surprenait lui-même alors que des pensées étranges envahissaient son esprit un peu plus chaque jour.

Maximiser la rentabilité des cuves de production et réduire les dégradations des parois du vaisseau en délocalisant sur des planètes désertes l’assemblage des canon-venins de la Flotte...

Sous-traiter à des Orks la dangereuse production des munitions des écorcheurs afin de concentrer la main d’œuvre tyranide sur la production de spores mycétiques…

Conserver captives 2 cérastes eldar afin de commencer avec panache ce qui serait bientôt son harem…

Ces idées étranges, novatrices, viscéralement alien pour lui, l’émerveillaient et l’horrifiaient à la fois.

Saisi d’une pulsion étrange, il avait ce matin même renommé son meilleur guerrier Prime « Contrôleur de Gestion » et lui avait commandé une étude quantitative sur la maturation des Carnifex et les rendements décroissants des matrices à gargouilles. Après un instant de confusion, le Prime avait posé son étrangleur et ses épées d’os et s’efforçait désormais de rédiger son rapport sur un mémo en peau d’eldar tannée. Les ongles trop acérés de la créature, conçus pour éviscérer des gardes impériaux, traversaient à sans arrêt le fin matériau. Il soufrait, bavait, peinait à mettre en forme les courbes analytiques attendues par son Prince mais continuait son œuvre infatigablement.

Le Trépaneur ne put s’empêcher de se dire que si les Tyranides étaient certes durs à la tâche et obéissants, ils étaient par contre bien mal formés aux techniques modernes de gestion… Gober le cerveau d’un exarque dans son casque de moelle spectrale, démembrer un sorcier du chaos, oui, bien sûr, très bien, formidable, allez-y les petits gars, mais optimiser l’allocation des ressources de la Flotte-Ruche et tirer le meilleur de son appareil productif, ça, c’était bien autre chose, c’était du travail qualifié...!

Un consultant en ingénierie de l’Adeptus Terra pourrait faire de ce cloaque une unité de production supérieure à tout ce dont disposait l’Empire.

Une semaine suffirait.

Et puis on le mangerait.

 

A suivre

Publié dans Jeux de figurines

Commenter cet article

Pierre2.0 25/04/2011 15:45



Tu vas voir, on va bientôt apprendre que Eldrad l'a fait exprès, qu'il a vu les possibles, qu'il veut faire éliminer le remède par Pirahna avec ça, bla bla bla, bla bla bla... l'habituel
boniment des stars eldars....



Pierre2.0 23/04/2011 14:24



Un pou qui pense! Franchement, le Trépanateur est l'exemple même de l'abbération génétique que provoque la pollution généralisée du cosmos par la politique impériale de traitement des déchets...


Beurk! Si les Tyrannides se mettent à créer une gestion de ressources humaines, alors ils sont perdus...



Ue-Sama 25/04/2011 15:38



C'est la faute des eldars...