A bout de NERF ?

Publié le par Ue-Sama

Il y a tres tres longtemps de cela, j'etais un vrai fondu d'airsoft, avec une collection d'une bonne vingtaine de lanceurs, tous plus ou moins customises... Je faisais 2h de trajet pour aller jouer en tres grande banlieue de Tokyo, en interieur, en exterieur, je faisais meme des week-ends arsoft, c'est dire... C'etait une grande partie de ma vie ...Et l'integralite de mes revenus disponibles.

 

Et puis j'ai decouvert le paintball, le plaisir de la competition, du jeu en equipe, plus rapide, plus spectaculaire, plus physique, et l'utilisation d'un equipement plus fun, sans le cote "Je me prends pour un vrai tueur / un as des forces speciales" qu'on rencontre parfois helas dans l'airsoft. Je me suis retrouve avec une petite collection de lanceurs, des amis pour la vie ...Et surtout des bons souvenirs car, comme l'airsoft, en Chine le paintball ce n'est pas du tout une option, helas...

 

Et puis, l'annee derniere, j'ai craque apres avoir vu quelques videos online et je me suis lance dans l'alternative peu couteuse et sans danger pour employe de bureau pere de famille : les Nerf Guns...

 

OK, les guns sont jaunes ou bleus et ils ne ressemblent pas des masses a de vraies armes, mais pour quelqu'un qui vient du paint' sportif en equipe, c'est tout sauf un probleme. Ce qui compte c'est qu'on peut acheter un lanceur pour une trentaine d'Euros et s'amuser avec comme un vrai tordu (revenu en enfance)...

 

Je precise ici que je parle de Nerf guns mais que je ne pense pas qu'il faille se limiter aux armes de la marque Nerf elle-meme, il y a des clones/copies tres corrects, mais en termes de qualite ils sont souvent moins bons et ne sont que marginalement moins chers.

 

Commencant, comme a chaque fois, a avoir une petite collection de lanceurs (et oui, c'est vrai, j'aime tirer sur les gens...)   - je veux dire de "blasters" -  je vais progressivement developper sur ce blog une rubrique consacree a des critiques de lanceurs.

 

En termes de specifications techniques, je crois qu'il faut rester sur les fondamentaux et evaluer les blasters non pas dans l'absolu mais bien par rapport a ce qui est attendu d'eux concretement, sur le terrain.

 

Un combat de nerf guns en exterieur, c'est tres bof. Les flechettes sont legeres, le moindre coup de vent les devie, la portee est reduite, et on s'expose a perdre tres vite des tonnes de munitions. Les disques ont de meilleures performances mais cela ne fait pas non plus des miracles et le probleme de perte des munitions, vertes fluo ou pas, se pose toujours. 

 

La voie est claire : un vrai combat de Nerf Gun doit se faire en interieur, entre la cuisine et le salon, eventuellement avec des sorties audacieuses dans le jardin. 

 

Se pose aussi la question des regles : certains groupes utilisent des systemes sophistiques avec attribution de points de vie a diverses parties du corps, des objectifs a controler, etc. A cette approche effeminee du combat je dis NON ! J'ai la fierte d'appartenir a un groupe de joueurs qui pratiquent le Nerf War comme il se doit : tous les coups sont portes a la tete, il n'y a pas de distance de tir minimum, les alliances sont ...incertaines...  Bref, tout est permis sauf de violenter les autres joueurs a coups de crosse, mais ceci est uniquement pour ne pas deteriorer les Nerf Guns... Le combat ne s'arrete que quand les joueurs sont physiquement ou mentalement trop uses pour continuer a se battre  - et, realistement, avec une rafale de Big Salvo dans les dents ou un plein chargeur de Barricade en pleine face, l'usure se fait sentir.

 

Je precise qu'a part des lunettes de vue aucune protection n'est autorisee.

 

Ou est-ce que ceci nous amene en termes de selection et d'evacuation de la performance du materiel ?

 

La cible moyenne est soit une tete de geek d'age moyen, soit une tete d'adolescent. L'adolescent est, par nature, detestable, mais il est vif et agile. Le geek vieillissant bouge lentement mais sait tres bien exploiter le terrain  - mobilier, animaux domestiques, enfants... - pour se mettre a couvert. Les armes Nerf sont helas assez imprecises, faire du "one shot one kill" avec un Maverick releve du pur fantasme, a moins d'etre a bout pourtant. Toucher la cible sera donc, de fait, difficile. 

 

La portee moyenne d'engagement est de 3 a 6m, correspondant dans le cas le plus extreme a un tir de la fenetre de la cuisine vers le jardin, ou bien a une rafale transversale a travers le salon. Une portee superieure a 10m est inutile, voire problematique car elle risque d'impliquer les voisins dans le combat. 

 

L'ennemi est proche, toujours proche. Etre abattu pendant que l'on recharge est une experience humiliante mais, helas, assez frequente. Recharger moins souvent que l'adversaire est, dans ce cas, tres avantageux. Un chargeur aussi massif que possible est un facteur determinant dans la victoire. 

 

Les projectiles Nerf ne laissent pas de marques, la seule evaluation de la qualite d'un tir est le cri de douleur, de frustration ou de honte de la victime. Viser la tete ou les parties les plus intimes du corps est donc essentiel, mais necessite une bonne velocite et une trajectoire aussi plate que possible.

 

Si nous ne pouvons pas compter sur la precision de nos armes pour toucher la cible ET que des touches multiples et repetees sont necessaires pour soumettre l'ennemi ou le mettre en fuite, il est clair que la cadence de feu de l'arme est essentielle - plus je mets de flechttes en vol vers la cible, plus j'ai de chances de toucher et plus j'ai de chance d'obtenir un headshot, ou mieux, et de faire vaciller l'adversaire.

 

La problematique du rechargement tend a faire privilegier les armes a chargeur aux armes a canons multiples, qui envoient certes instantanement un grand nombre de projectiles mais dont le rechargement est fastidieux. 

 

J'ajoute que les lanceurs n'ont aucun recul, et les crosses ne pouvant servir en melee, avoir une crosse est inutile.

 

Enfin, une arme trop longue ou trop lourde est penalisante pour l'utilisateur : les geeks sont en mauvaise condition physique et s'essouflent vite. Les adolescents, meme s'ils sont, theoriquement, plus aptes au combat, sont visceralement allergiques a l'effort continu. L'arme ideale doit donc etre legere et relativement compacte. 

 

Avec ces quelques criteres rationnels a l'esprit, commencons ensemble l'exploration du monde merveilleux des Nerf Guns...

 

 

 

 

 

 

Publié dans NERF !

Commenter cet article

Pierre2.0 14/02/2013 20:53


Vous oubliez un profil vlaitre : l'ex-gendarme agent de sécurité étudiant. Il a pratiqué le véritable close-combat, a lutté contre la pègre corse, mais ses résultats sont handicapés par sa
présente surcharge pondérale.


Je tiens à préciser que le geek vieillissant utilise surtout la meilleure arme qui lui reste : le vice. Le vice est une religion. Le vice est un dogme.


Enfin, franchement, j'attends la suite du panorama, je ne m'étais pas bidonné à la lecture comme ça depuis longtemps!

Ue-Sama 16/02/2013 03:07



Nullement, Plaitre, je ne l'ai pas oublie du tout ! J'ai juste choisi, deliberement, de le considerer comme un ado. Certes, physiquement, il est plus proche du geek d'age moyen mais,
realistement, c'est une situation temporaire. Et sur le fond son mode operatoire reste similaire a celui d'un ado. La meme analyse vaut dailleurs pour sa moitie (en ratio poids, c'est plutot son
quart, mais bon...)


Je vais rester binaire, il n'y aura que 2 types de "vraies" cibles, les geeks d'age moyen et les ados, et chaque blaster sera evalue selon sa performance face a ces 2 cibles. Les autres cibles
possibles (memes, enfants en bas age, femmes enceintes...) seront considerees comme des elements de decor.