Indiana Jones et le Temple Maudit

Publié le par Ue-Sama

7983

 

Indy c'est un hero alors y peut pas mourir

Avec lui c'est l'retour de la Grande Aventure

Celle qui fait hurler, celle qui fait fremir

Dans le vent, dans la nuit et dans la froidure

Renaud (et moi aussi juste un tout petit peu, desole pour les droits d'auteur, c'est fait avec respect et affection)

 

Amis du cinema, bonjour ! Aujourd'hui nous allons parler de Indiana Jones et le Temple Maudit ou Indiana Jones and the Temple of Doom dans la langue de Steven Spielberg et du General Patton.

Pour le coup, voici une oeuvre qui n'est pas sortie hier et que je n'ai pas vue a moitie comateux dans l'avion, j'ai achete le DVD chez le marchand et je l'ai regarde dans l'intimite du foyer et sans influence de substances deleteres. Il faut bien ca pour apprecier l'oeuvre dans toute son ...intensite... et dans le respect qui lui est du.

Tout ca ne nous rajeunit pas car ce film est sorti en 1984.

Certains d'entre vous n'etaient pas nes.

Personne n'avait de iPhone.

Pompidou etait president ! (ou peut-etre pas, j'ai un doute...)

Sauf erreur, j'etais alors alle le voir avec mon pere au cinema (j'etais deja ne, moi...), evenement ausi rare que l'entree d'un morceau ecoutable dans le classement des meilleurs ventes, le genre de chose dont on se souvient !

Je me demande parfois pourquoi je ne peux pas supporter 90% du cinema francais mais, en fait, c'est tres logique. Avec des experiences de petite enfance style Indy Jones, Mad Max, Terminator ou, hmmmm, Danse avec les Loups... Comment peut-on se reconnaitre dans un style cinematographique qui consiste essentiellement a faire du theatre filme sur des questions de societe et de familles a problemes (mon fils est homo/ne veut pas partir de la maison/est un ch'ti/ma femme est lesbienne/ma femme veut me tuer/mon chien me deteste, est-ce que je sais moi...) ?

On peut dire beaucoup de choses du tandem Spielberg / Lucas mais au moins une chose est sure, ils ne cherchent pas a m'expliquer les dures realites sociales que mon cerveau inepte ne peut de toute evidence pas apprehender sans l'aide de cineastes brillants et bien intentionnes. Ils ne cherchent pas a me provoquer pour stimuler ma conscience sociale, ni a me montrer la Voie, ni a me culpabiliser parce que j'ai un job correct et une famille ou tout tourne bien ou que je n'ai pas proteste contre telle ou telle guerre... Ils veulent me distraire et se faire plaisir en le faisant (et se faire un peu de ble aussi). Et ca se voit a chaque instant. Et je les en remercie car ce genre de distraction est souvent aussi bienvenu que necessaire - bien plus, en tout cas, qu'un autre laius sur les fractures sociales et les souffrances existentielles du quotidien.

Merci Georges, merci Steven, a tous deux une excellente Annee du Dragon !

51ivjUADcpL. SL500 AA300

Meme Machete n'a pas une aussi belle machete ! Il doit s'en servir pour s'epiler le torse...

 

Tout ceci etant dit, alors, il tient toujours la route en 2011 ce film ?

Oui. Pas a dire, il se passe plein de choses, ca va vite, peut etre parfois trop vite, pas de CG, bien entendu (tant mieux !), mais des decors et des scenes de grande qualite, Harrisson Ford est tres bon, c'est depaysant, spectaculaire, l y a des sacrifices humains das un temple qui semble sorti des aventures de Conan, le scenario tient aussi longtemps qu'on ne s'arrte pas une seconde pour reflechir... Nous avons passe une excellente soiree...!

C'est un tres bon film d'aventure, tres pulp dans l'esprit et ca explique bien qu'Indiana Jones soit devenu une telle legende, en 1984 personne ne faisait ca ...Et en 2012 non plus, a part la  serie des Amnaputra, dont je ne dirais pas qu'elle est au meme niveau mais qu'en tout cas elle recerche le meme esprit (non, serieux, c'est une assez bonne serie dans ce genre aventures pulp annees 30, le seul vrai gros probleme c'est d'avoir inclu Jet Li dans le dernier, le pauvre ne sachant toujours pas jouer...)

Au-dela de l'aspect cinematographique a proprement parler, ce film montre aussi tres bien a quel point le monde a change depuis 1984.

La premiere reaction de ma femme, qui ne l'avait jamais vu, a ete "Mais c'est super raciste, ce film, ils prennent les Indiens pour des tares !"

(non, en fait, je mens... Sa premiere reaction a ete "Il etait pas mal Harrisson Ford a l'epoque, comment il a pu vieillir comme ca !?")

A l'epoque, justement, au cinema avec papa et ignorant tout du vaste monde et de la gastronomie indienne, j'avais bien note que la soupe aux yeux et les serpents vivants c'etait degueu mais je m'etais juste dit que ces Indiens devaient quand meme etre fous pour manger ce genre de choses... Aujourd'hui, je mange indien 2 fois par semaine et je sais bien que la soupe aux yeux n'est pas souvent sur la carte du restaurant, mais autrefois je n'en savais rien et je ne me posais pas de questions. Interessant de voir que le gouvernement indien avait (assez logiquement) refuse d'accueillir le tournage du film et l'a ensuite pendant un temps interdit de diffusion. Spielberg et Lucas n'en avait rien a bra... et sont alles tourner au Sri Lanka, probleme regle. 

mola ram

Incredible Indiaaaaaaaaa !


Quand au seul personnage feminin, en synthese c'est une blonde venale avec le QI d'une asperge qui sert essentiellement a crier et a etre en extase devant Indy. Meme le petit enfant chinois a un role plus interessant et utile a l'avancee de l'histoire, c'est dire ...Et on nous a epargne le trip enfant ninja, ce que j'apprecie vraiment beaucoup.

willie scott

Ca resume bien tout, non ?

 

Bref, par rapport a aujourd'hui, en 1984 on n'etait vraiment pas tres PC.

Si quelqu'un essayait de faire ce film aujourd'hui, il se ferait bruler vif par tout le systeme de censure ambiante qui surveille toute la production mediatique et artistique. Plus probablement, il s'autocensurerait avant de se faire scalper et reecrirait le scenario pour y inclure une jeune femme diplomee, independante et intelligente plus, bien sur, quelques scenes mettant bien en avant la beaute et la profondeur de la culture indienne  - et aussi une petite charge contre des maudits colonialistes anglais...! Pour le meilleur et pour le pire, en l'etat, le fim ne sortirait meme pas ou tiendrait 1 semaine en salles, pas plus, avant l'inevitable proces. C'est comprehensible mais ca m'attriste quand meme bien, je suis bien un enfant des annees 80...

indiana jones

Apres ca, comment tu peux apprecier Bienvenue chez les Ch'tis, franchement ?

 

Conclusion : le  monde a change, en bien et en moins bien aussi, mais Indy 1 (oui, c'est le 2e en ordre de tournage mais chronologiquement c'est le 1er) reste pres de 30 ans apres bien plus regardable et jouissif que la grande majorite de ce qui sort sur les ecrans en ce moment et cela reste un sacre accomplissement. La legende continue !

TCHAC ! [NDLR : bruit du fouet qui s'enroule autour de la taille d'une blondasse decerebree]

Publié dans Ma cinematheque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 25/01/2012 09:21


J'étais aussi allé le voir au ciné et je confirme : un des meilleurs souvenirs de ma jeunesse cinématographique avec les Goonies qui est une copie enfantine.


Les 3 premiers sont très bons, malheureusement, le 4ème fait les frais de notre époque.