La crise de NERF...!

Publié le par Ue-Sama

Commencons donc cette decouverte du monde des flechettes en mousse par le moins couteux et le plus petit de tous les blasters en existence : le JOLT

 

 

nerf-jolt-main-image 1

 

 

OK, le Jolt ne ressemble pas a grand chose, c'est sur. Je rappelle qu'il coute dans les 5 EUR, donc pour ce prix-la il ne faut pas s'attendre a des miracles d'esthetique...

 

Mecaniquement, il est tres simple : on charge une flechette dans le canon, on tire sur le bout de plastique qui depasse de la crosse et voila, l'engin de mort est arme. C'est une sorte de mousquet mais sans la poudre a canon, ni la bayonnette. 

 

On notera qu'il vaut mieux ne pas avoir de trop grosses mains sinon c'est un calvaire a manipuler, cette affaire.

 

Tactiquement, ca vaut quoi ?

 

Le Jolt est, etrangement, un des blasters les plus puissants et les plus precis. Comme evoque precedemment, cela n'a presqu'aucune importance reelle. 

 

Il a l'avantage majeur de pouvoir tirer tous les types de flechettes, et donc de pouvoir reutiliser aisement les munitions de l'adversaire.

 

Il est parfaitement fiable. 

 

Il est tres leger, tres petit et tient facilement dans une poche, etre les tranches de pain d'un sandwich a la rosette de Lyon ou, pour les losers qui en utilisent encore, dans une banane.

 

Cette capacite a la discretion permet des attaques surprises redoutables. Typiquement, si vous allez manger des crepes avec un ami, vous pouvez aisement dissimuler votre Jolt dans la poche de votre anorak et, au moment critique du service de la galette saucisse fromage, degainer et lui coller une flechette dans l'oeil en criant "Je t'ai bien eu ha ha !' ...ce qui ne vous arrivera jamais avec, par exemple, un Stampede...

 

Le probleme technique du Jolt est dans l'absence de toute forme de chargeur ou de capacite de transport de munitions additionnelles. Apres chaque tir, il faut le recharger et soit ramasser des munitions au sol, soit en emporter plein ses poches.

 

La cadence de tir est, de fait, miserable. 

 

Dans l'absolu, je ne peux donc recommander le Jolt que comme une arme de back-up en complement a quelque chose de correct.

 

...Mais dans la realite, il ne faut pas sous-estimer ce qui fait le vrai danger du Jolt :

 

La honte...

 

Imaginez que vous etes pris dans une fusillade, que vous avez une M4 avec viseur red dot, et qu'un type vous fracture le crane avec un lance-pierres... 

 

Imaginez que vous faites un tournoi de judo et qu'un enfant de 4 ans vous met a terre avec un coup de tete accidentel dans les parties intimes...

 

Le Jolt, c'est un peu ca...

 

Ce n'est pas l'impact physique d'une flechette plantee dans la narine, ni l'enervement de se faire fusiller a bout portant en sortant du train, non, c'est le sentiment de honte a etre agresse par le blaster le plus primaire et le moins cher en circulation, alors que l'on porte soi-meme une arme de qualite.

 

C'est la qu'est la douleur, la vraie. La blessure causee est davantage au niveau spirituel et mental qu'au niveau physique, meme si on parle de la perte d'un oeil. Plutot que l'amputation, le vrai danger est dans la depression.

 

La seule facon d'eviter le probleme est, bien sur, de ne combattre soi-meme qu'avec un Jolt afin d'eviter les risques de perte de face. 

 

On le voit bien : c'est un appel implicite a la decroissance dont cette arme est porteuse.

 

Resistons. Depensons. Investissons. 

 

...Et si vraiment il faut en venir a combattre a l'aide de cette chose, alors ayons la decence d'en transporter au moins 6 sur nos personnes, pour avoir l'air d'un idiot complet qui s'assume et pour pouvoir pathetiquement simuler avec 6 armes la capacite de tir d'un seul Maverick.

 

Le  verdict :

 

Capacite Anto-Geek (CAG) : Mediocre. Le Geek tend a etre large et relativement lent, ce qui le rend plus vulnerable qu'un ado a une arme qui, comme le Jolt, ne tire qu'au coup par coup. Ses revenus relativement eleves lui rendent cependant possible l'acquisition de blasters Nerf entierement automatiques, dont la cadence de feu soutenue empechera souvent le porteur de Jolt d'atteindre et de conserver une bonne position de tir. 

 

Capacite Anti-Ado (CAA) : Tres mediocre. L'ado est vif et maigre, la cadence de feu lamentable du Jolt rend peu probable un coup au but... L'ado a egalement tendance a venir tres pres pour savourer l'expression de desarroi de sa victime, les risques d'etre agresse a bout portant alors que l'on recharge le Jolt sont tres eleves.

A noter cependant que l'ado est souvent hyper-sensible a la honte et que, dans l'hypothese d'une blessure causee par Jolt, il sera encore beaucoup plus mortifie que le Geek d'age moyen, qui doit deja vivre avec des problemes de surcharge ponderale et de debut de calvitie.

 

Critique suivante : le Barrel Break

 

Publié dans NERF !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre2.0 09/03/2013 19:12


Oui oui, je ne nie pas l'aspect humiliant de la chose. C'est comme se faire battre à Magic par l'Oncle Istvan, à Frag par une poubelle, ou à W40k par un poulet bleu.


Mais je ne voudrais pas laisser l'impression se créer que le Jolt n'est que la petite arme bonne à humilier : c'est aussi l'arme LA PLUS PERFORMANTE de la série. En attendant le Jolt 2?

Ue-Sama 17/03/2013 13:58



Negatif, le Rampage est 100 fois plus performant...


 


La honte en moins...



Pierre2.0 19/02/2013 18:03


L'heure est venue d'enrichir cette triste analyse par un apport scientifique indéniable, une contribution technique afin de remettre les choses à leur vraie place, que j'intitulerais :


LE JOLT, l'arme ultime d'une époque civilisée


Non, le Jolt ne présente pas effectivement l'esthétique de pare-choc de Volvo du Vigilon, de roue à aube du Maverick, de tuba des fusils sniper. Il n'a pas d'esthétique, parce qu'il n'en a pas
besoin. Le Jolt ne s'encombre pas avec ses détails propre à en faire un sujet de discussion de salon. Le Jolt est un outil. Il ne danse pas, il fait son boulot, c'est tout.


On pourrait comparer ses différentes statistiques, portée, temps de rechargement, puissance de feu, précision, à l'ensemble des autres armes, et la vérité serait que le Jolt s'en tirerait mieux
que les autres.


Tiens, d'ailleurs, faisons-le :


- Portée : des expérimentations scientifiques réalisées dans le laboratoire de la clarté dieu ont montré que le Jolt égalait largement la portée des plus longs snipers, résultats affligeants pour
ces derniers.


- Puissance de feu : quiconque a pris "Le trépanateur" ou "sudden death" ou encore "grosse tata" dans l'oeil, le nez ou l'oreille sait pertinament que le Jolt fait mal. Le Jolt pique. Le Jolt
mord. Le Jolt perfore.


Mais s'il faut dénoncer une imposture, c'est dans les deux idées suivantes :


- Non, la cadence de tir du Jolt n'est pas moindre que celle des autres armes. MENSONGE MEDIATIQUE DISTILLE PAR UNE PRESSE QUI N'A PAS GOUTE ENCORE SUFFISAMMENT LA MORSURE DU JOLT DANS SON
DERRIERE MOLLASSE! Car lorsqu'on observe la cadence de tir du Jolt, il faut la comparer sur un combat entier, pas sur un simple échange de 6, ou 8, ou même 30 tirs. Que constate-t-on? Le Jolt a
une cadence de tir constante : tir, recharge, tir, recharge, tir, recharge,... qui ne dépend que de deux facteurs, à savoir la capacité du tireur, et son stock de fléchette. Lors d'un combat à
tir réel, pour peu que le tireur soit civilisé, il aura prévu une quinzaine de munition d'avance, et ce n'est pas un problème, puisque très tôt, quelque soit l'arme en face, il pourra se servir
des projectiles ennemi pour les lui renvoyer au fur et à mesure. En face : oui, un maverick aura une recharge de 6 flèches. Il pourra donc tirer 6 coups dans une cadence relativement rapide. Et
après? Avez-vous déjà rechargé un Maverick? D'une part, il faudra trouver 6 munitions de Maverick, ni trop longue, ni trop large, surtout pas endommagées. Il faut débrayer le barillet, introduire
une à une les fléchettes en tournant le barillet, bien les enfoncer pour ne pas bloquer le retour, réenclencher, réarmer. Question : combien de fléchettes le JOLT aura-t-il eu le temps de tirer
pendant ce temps infini de rechargement? Au moins une dizaine. Vous allez rester sous le feu ennemi, sans tirer, sans défense, pendant 10 tirs de JOLT. Une hérésie. Vous pensez que c'est
différent avec les autres armes? Le Vigilon, tout de même meilleur que le Maverick, ne rentrera que des disques, il faudra les empiler scrupuleusement sous peine de voir l'arme
s'enrayer très vite, ou de casser une pièce minuscule qui bloquera le rechargement. Pendant ce temps, de nouveau, le Jolt vous aura assainé ses tirs continus à la même cadence. Prenez un chargeur
35 coups : combien de temps vous faudra-t-il pour trouver toutes les fléchettes pour le recharger?


NON, le JOLT ne s'enraye pas, jamais. Le JOLT tire n'importe quoi, quelle que soit l'état de la fléchette. Le JOLT ne rechigne jamais à la tâche, et ne vous laisse jamais à découvert, vu que vous
pouvez le recharger en une seconde chrono.


Pire encore : vous portez deux JOLTS. Eh bien, son emcombrement dans la main permet de recharger les deux à tour de rôle, ou simultanément, sans les lâcher. Vous ne pourrez jamais faire la même
chose avec n'importe quelle autre arme NERF. JAMAIS.


- Enfin, si l'on permet d'apporter l'estocade à cet exposé partiel et partial que nous sommes en train de rectifier. La précision. Le Jolt est précis. Certainement plus précis que les autres,
mais surtout : sa précision est polyvalente. Le JOLT peut tirer de près, de loin, à bout portant, à mi-distance : il s'en fout. Il fait son job, avec la même précision partout, car il est
fléxible d'usage. On ne le voit pas, il est furtif, et quand on a entendu la détente, il est déjà trop tard. Sa précision ultime découle de sa mobilité, là où une autre arme, encombrante, ne
permettra pas de mouvement aisé, de changement rapide.


James Bond a un Walter PPK, pas un lance-roquette. Léon a appris à tuer de près, en silence, en se rapprochant de sa cible. Il ne dégomme pas le client à la mitrailleuse.


Le JOLT est cette arme-là. L'arme ultime d'une époque civilisée. L'arme qui remet à sa place les fans des tirs tout azimuth qui en mettent partout.


Le JOLT punit.

Ue-Sama 23/02/2013 09:47



Hmmmm... Sur les éléments techniques, je suis en fait assez d'accord mais je persiste a penser que vous loupez l'element de definition essentiel du Jolt qui n'est ni la simplicite d'emploi, ni la
portee ou la puissance, mais le fait que c'est une arme qui inflige de la honte a sa victime, ce qui est, vu notre style de jeu, son aspect le plus important...