Tout est dans les definitions

Publié le par Ue-Sama

Me voici de retour de 2 jours a Hong Kong. Rien a dire, HK c'est vraiment tres tres sympa, en plus il faisait environ 30, un peu de vent de mer... Dommage qu'on ne soit pas bases la-bas ...Mais ceci dit, vu le coup de la vie sur place je ne suis pas sur qu'on en profiterait beaucoup, ce serait cup noodles a tous les repas.

Avec quelques siecles de retard et tout a fait par hasard, ce sejour a ete l'occasion de discuter du Da Vinci Code. J'ai demande a une amie ce qu'elle en pensait et la reponse a ete "Rien de special, c'est juste de la science-fiction"...

Aie.

Il y a vraiment un probleme avec les definitions, et c'est quelque chose d'assez courant. Il n'y a PAS le moindre rapport entre le Code Da Vinci et le genre appele SF. Il n'y a pas le moindre element scientifique dans DVC. Il n'y a pas la moindre interrogation, le moindre essai de prospective, sur l'avenir, sur l'espace, l'evolution des technologies et son rapport as nos societes... Rien de rien. Aucune raison de le qualifier de SF a quelque titre que ce soit.

Le pire c'est quand des ignares parlent de "fiction" en omettant "science-" pour comparer (negativement) un film de SF et une production plus respectee, ou du moins, "acceptee", comme un quelconque film policier americain. Au risque de choquer, l'inspecteur Harry, Columbo et meme Rambo n'existent PAS. Ils sont des personnages de fiction au meme titre que Mickey ou le Capitaine Kirk. Le simple fait qu'ils evoluent dans un cadre contemporain et n'utilisent pas de technologies qui depassent le Colt .45 n'en fait pas moins des oeuvres de fiction que Star Trek ou Riddick... Encore, quand des gens qualifient le Seigneur des Anneaux de SF, bon, je dirais que c'est ignorant mais pardonable, mais la, quand meme, le Code Da Vinci... Merde alors... Le Code Da Vinci...

Accessoirement, le DVC est une ignoble daube.

Vraiment ignoble.

Ce n'est pas pour de quelconques raisons religieuses, c'est juste que l'auteur ne sait, malheureusement pour lui et pour nous, absolument pas ecrire, ce qui est quand meme une faille pour un romancier. Essentiellement, ce livre est une (tentative de) cours - tres simple d'acces -  sur l'histoire du christianisme (ou plutot du catholicisme) qui a ete partitionnee en chapitres et entre lesquels sont intercales des episodes "romanesques" starring un personnage qui n'est autre que l'auteur lui-meme, un gentil prof de fac,  sous un autre nom - la structure du livre est tres ...transparente... J'ai fait l'effort de le lire (mais certainement pas de l'acheter) et j'ai souffert jusqu'au bout en me demandant pourquoi cette chose avait eu un tel succes. Je crois m'etre endormi une ou deux fois en route et au final ca m'a pris deux semaines en me forcant a tourner les pages. Deux semaines... Meme le manuel d'economie politique de Raymond Barre je l'avais lu plus vite que ca...

Dans l'avion du retour, je relisais pour la Xeme fois Hyperion, de Dan Simmons  - un des vrais chefs d'oeuvre de la SF, justement. Voila bien un bouquin que je recommande. Complexe, pas facile d'acces, devant etre lu en anglais autant que possible... Il faut vraiment en vouloir. Ca ne fera jamais un film familial avec Tom Hanks ou un gros best-seller dans les relais Hachette mais c'est vraiment remarquable. Le decalage de competence et de creativite entre Simmons, auteur, et cette brele de Dan Brown, redacteur de romans pour quais de gare, est vraiment spectaculaire. Mais, soyons realiste, ce ne sont pas les gens qui qualifient le DVC de "SF" et qui apprecient les films de Tom Hanks et Audrey Chien-chien qui vont se mettre a acheter Hyperion.

Publié dans General

Commenter cet article

Sylt_fr 13/05/2009 22:01

Té,Regarde ça, ça a l'air 100 fois mieux que cette loose de DVC...www.scifi-universe.com/actualites/8210-mega-shark-vs-giant-octopus-bande-annonce.htmA prévoir pour une soirée pizza...

Ue-Sama 15/05/2009 17:15


Damn ! Je peux pas le voir...  - probleme frequent quand on habite en Chine et qu'on veut accceder a des sites etrangers...


Sylt_fr 11/05/2009 21:13

Je n'ai pas encore cette puissante oeuvre incontournable de l'art cinématographique français mais en voici un avant gout :http://www.nanarland.com/Chroniques/Main.php?id_film=moncurechezlesnudistesça donne vraiment envie !!!!!!!S'il y avait eu Lambert, ça aurait été culte !!!

Ue-Sama 15/05/2009 17:13


Ca a l'air d'une puissance rare...


Sylt_fr 10/05/2009 15:33

100% d'accord avec vous sur la refection dur la TV. Pauvres moutons lobotomisés que nous sommes....Concernant le DVC (pour ne pas dire le DWC), je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu le film, enfin j'ai essayé de le voir, il a fallu que je m'y reprenne à 2 fois pour pouvoir le terminer tellement c'est mauvais... Quand on pense le succes que ce film (et je ne parle pas du bouquin !) a suscité, j'en ai des frissons dans le dos devant l'inculture notoire du commun des mortels... Non que je suis mieux qu'eux, loin de là, mais de là à dire que ce film est génial, non ! Pour moi c'est un bon téléfilm d'aventure digne de faire les bouches-trous l'été sur M6 (avec plus de moyens, je vous le concède toutefois), si si, entre les 30 rediffusions de "Mon curé chez les nudistes" et "Le retour du fils du Ninja blanc".... c'est dire.....

Ue-Sama 11/05/2009 15:00


...et encore le film est brillant par rapport au bouquin, et pourtant je execre Tom Hanks... Par contre, Mon cure chez les nudistes, la, je sens un potentiel... Si tu as le DVD je le
regarderais bien la prochaine fois que je passe ! Le Ninja Blanc, avec Michael Dudikoff, si je me souviens bien, ca c'etait du film. Les realisateurs en avaient, a l'epoque !


Pierre2.0 10/05/2009 10:05

J'adhère à 100% à votre critique vlaitre, à une exception : le capitaine Kirk existe vraiment, c'est sûr. Je l'ai même vu un peu rajeuni il y a peu.Je n'ai pas lu ni vu le Code de Vinci, mais il parait que les tour operators vendent le voyage sur les traces du héros plutôt bien. Je n'ai pas vraiment envie de le lire en fait. En revanche, j'irai voir "Ange et Démon" la semaine prochaine, le film a l'air sympa. Enfin, je dis souvent ça, et après....Ton histoire me fait penser à une discussion que j'avais eu avec maman Mezeuf récemment, à propos du docteur House. Après en avoir digéré de force 3 épisodes, elle concluait que c'était quand même "pas vrai", "un vrai docteur ne se comporte pas comme ça", irréalisme qu'elle opposait à "Grey's anatomy" dont les personnages sont sans doute plus lisses, et je dirai plus gentils. Notre télé a une attirance en ce moment pour les héros pas gentils, déficients, attirance qu'on retrouvait déjà y'a longtemps avec "JR" par exemple. Mais du coup, ce qui ne plait pas devient surtout de la fiction, contrairement au reste qui s'apparenterait à la télé réalité. Sauf que Grey's anatomy n'est pas de la télé réalité. J'appelerais ça plutôt une soupe de bons sentiments, mais c'est aussi loin de la réalité que Desperate Housewives car les personnages n'existent pas.Mais cette confusion des termes est aussi savamment entretenu par les tenanciers de la télé qui vendent leurs reality shows. J'en discutais avec mes élèves qui me parlaient de Pekin Express en me disant que c'était l'aventure, qu'il y en a qui s'étaient retrouvés seuls dans le désert, sans eau, etc.... Ce à quoi je répondais :"Mais, comment on le sait?" "Bah, on les a vu à la télé!" "Et comment vous avez pu les voir?" "Bah,.... ils étaient filmés..."Et oui, et une équipe de tournage dans le désert, c'est pas mince. Et c'est pas assoiffé. Du coup, réalité et fiction se mélangent pour donner un genre bizarre.Un règne de la confusion conceptuelle bien entretenu.

Ue-Sama 10/05/2009 13:28


Ce n'est pas qu'il a rajeuni, c'est juste l'eclairage...

Tu as tout a fait raison, c'est frequent de definir comme fiction ce qui ne plait pas ou va contre les presupposes habituels et rassurants, et realiste ce qui est bien sur tout a fait en phase avec
ce qu'on attend et souhaite voir. Quand ca touche a la medecine, je suppose que ca doit etre amplifie. Personnellement, je ne regarde aucune de ces series TV medicales, l'hopital, dans la vie, il y
a deja bien assez d'occasions d'y aller et elles ne sont jamais joyeuses.

J'ai eu un cas similaire a ton anecdote sur les gamins il y a quelques annees avec des adultes a Tokyo. Face a une emission ou tu voyais un membre d'un groupe de "chanteurs" (SMAP, quelle abjecte
daube...) tout bien peigne et maquille qui se baladait 10 minutes dans un coin de foret, la reaction, tout a fait sincere, etait de dire que "waow, tu te rends compte, il est tout seul dans la
nature, quel courage !!!" Oui, tout seul... A part le preneur de son, le cameraman, la maquilleuse et le coiffeur qui le remettent en etat toutes les 10 minutes, le realisateur, le
chauffeur du minibus de l'equipe de tournage... Sinon comment expliques-tu qu'il soit la et que tu puisses le voir et l'entendre...? On ne parlait pas encore de TV realite mais le degre
d'idiotie naive et satisfaite etait deja bien le meme.