Droit de reponse : Bousicola

Publié le par Ue-Sama

NDLR : et voila, pour une fois que je cherche a faire du consensuel, paf ! L'inusable Pierre 2.0, mieux connu dans certains cercles sous le nom de Criticon, nous envoie un droit de reponse a la kalashnikov a ma critique d'Agricobouse ou il semble contester le fait qu'Agricola soit le nouveau miracle ludique...


GRO-TESQUE ! Le seul mot qui me vient à l'esprit est : GRO-TESQUE !

Je ne parle pas du jeu qui lui est une bouse que l'on peut rapprocher de l'Académie Cérébrale. Je parle de VOTRE critique, vlaitre !!!! QUI s'est emparé de votre esprit???? José Bové, sors de ce corps ! Rends son âme au vlaitre !

(NDLR : pour l'anecdote Jose Beauvais a il y a quelques annees ete enferme dans le commissariat de police qui jouxte la maison de mes parents...)

Autant j'avais trouvé LE VLAITRE dans la critique acide et objective des trois jeux de figs, avec son ton percutant et son analyse au vitriol des défauts du jeu, avec ce savoir d'appuyer partout où il y a une faiblesse, autant cette "critique" d'AGRICOBOUSE ressemble à un discours électoral lénifiant ou à celui d'un vendeur de LA REGLE DU JEU !!!!

Vade RETRO AGRICOLAS !!

Devant cette possession du vlaitre, me voilà obligé de devenir...

LE CRITICON !!! Viens à moi DENIGRATOR !

AGROCOBOUSE maintenant ! Ca va être vite réglé.

- Le collage au thème : totalement artificiel. Oui, le thème est la ferme, c'aurait pu être la banque, une régie de formule un où l'on achète des pneus, le montage d'une PME, le départ en vacances, tout ce qu'on veut qui exige que l'on organise ses actions dans l'ordre. Car soyons clair, c'est la SEULE et UNIQUE mécanique du jeu : faire les choses dans l'ordre.

- le thème encore : tout à fait subtil en effet. On imagine facilement qu'en cette période tromblée du passé, quand un paysan voisin construisait sa cloture, on se disait : "merde, il est malin, du coup je ne peux pas construire la mienne". Sûr, quand le voisin laboure son champ, crottin, on ne peut pas le faire soi-même, totalement impossible. Et quand il sème ses graines, on est soi-même privé de la capacité de le faire. Tout à fait cohérent. Non : c'est un jeu où on est limité par les actions de l'adversaire. On peut le comprendre quand il s'agit de ressources, de poisson, mais quand il s'agit d'actions, c'est TOTALEMENT ridicule. Le ponpon : "Merde, les voisins viennent de copuler. Désolé bobonne, ca sera pour l'année prochaine."

- Le thème (et ça continue) : la gestion de la maison, tout à fait cohérent. C'est vrai que la priorité à l'époque, quand on avait un mome, c'était de lui faire sa chambre. C'est d'ailleurs la grande raison de l'agrandissement des fermes à l'époque : les enfants. A chaque enfant sa chambre, logique.
D'ailleurs, on notera bien que le mari et la femme ont chacun leur chambre. C'est qu'on vivait au XVIème comme dans le XVIème (arrondissement).

(NDLR : et encore aujourd'hui au Japon... Que d'etrangetes...)

Ensuite, tout à fait cohérent : quand on rénove sa maison, on le fait carrément. Pas question de rénover une pièce en argile et de laisser l'autre en bois, ca ferait mauvais genre. Esthétiquement déplacé.

(NDLR : c'est clair ! Tu irais ajouter une annexe en argile a ta baraque, toi ?)

- Le thème (allez, c'est tellement facile) : c'est vrai que les paysans à l'époque n'avaient rien à acheter, rien à payer, pas de taxe. Les animaux tombaient du ciel par dizaines, on allait chercher des moutons gratos, l'argile, la pierre, tout ça était GRA-TUIT. On a bien baissé en pouvoir d'achat depuis, c'est clair.
Cette histoire de coopérative : je n'y crois pas un seul instant. Rien n'est gratuit, et surtout pas quand on n'était paysan à l'époque. Il n'y a AUCUN mécanisme de simulation dans ce jeu, AUCUN. Ceux qui tentent d'en trouver sont les mêmes que les hell dorafyotes qui prétendent que HD est calqué sur la réalité de l'époque et qu'un tapis volant est grotesque contrairement à un Djinn.
Les animaux : pareil. 2 animaux font un petit. 8 animaux font.... 1 petit. L'arithmétique vue en petite section de maternelle.

(NDLR : et c'est un prof qui parle...)

(NDLR : mais non, il y a des choses qui t'ont echappe ! J'explique : ce jeu est une fine simulation de la realite des campagnes anglaises au 15e siecle. Si 2 joueurs ne peuvent pas prendre de graines de legumes en meme temps c'est parce qu'il n' y en a qu'une seule dans le silo du village. C'est la misere !!! Si un seul a la fois peut installer des clotures c'est parce que le village ne possede qu'un seul marteau et que le forgeron est mort de la myxomatose !!! S'il ne nait qu'un seul agneau par tour quel que soit le nombre de moutons adultes c'est parce que seuls deux d'entre eux ont peche alors que les autres pratiquent pieusement l'abstinence !!!!! Si les boeufs sont gratuits c'est parce que les paysans les capturent dans la nature sauvage du Surrey et les domptent avec des techniques ancestrales !!!! Et enfin si seul un des joueurs peut augmenter sa famille a chaque tour c'est tout simplement parce qu'il n'y a qu'une seule femme au village et qu'il faut savoir partager !!!! C'etait gravement le caca dans la campagne anglaise au 15e siecle, il faut comprendre le contexte... )

- Le JEU : alors là, je dirai que ce n'est pas le problème. Quand on aime les casse-têtes, les mots croisés, le sudoku, l'Académie Cérébrale et le Dr Kawashima, on peut légitimement apprécier Agricola.
Car le jeu repose sur une mécanique TOTALEMENT abstraite déconnectée du prétendu thème qui consiste à ne pas se tromper dans l'ordre pour effectuer ses actions. Une seule erreur (vous l'avez expérimenté maître) et tout tombe à l'eau. Vous avez le bon nombre de petits cubes marrons et de blancs mais il vous manque un petit cube noir? Vous ne pourrez pas avoir la plaquette violette qui vous donnera deux points de victoire.
Vous n'avez pas fait l'action qui permet de jouer une carte? Vous ne pourrez donc pas utiliser le jeton jaune pour obtenir trois petits pions en carton ce qui vous obligera à choisir l'action pour en tirer deux ce qui ne sera pas suffisant et vous obligera à utiliser votre pion mouton qui vous manquera pour en obtenir un autre qui vous n'auriez de toutes manières pas pu mettre car vous avez oublié de prendre les 9 petits pions marrons qui vous auraient permis en prenant l'action appropriée de poser les 8 barres noires sur votre plateau.
Voilà, c'est cela, et c'est tout. Rien d'autres.
Et ça peut plaire, ce n'est pas le problème. On peut aimer ce genre de casse-têtes. A l'occasion, j'aime bien moi-même ce genre de casse-têtes. Seul.

Les JOUEURS : et au final, le problème est là. C'est un jeu d'autistes qui jouent assis les uns à côté des autres. On peut mettre toute la bonne volonté du monde à y coller de l'ambiance, ca finit forcément par cela : les joueurs se taisent, se concentrent, réfléchissent, font la moue. Tout le monde pense fort : "Si je prends ce cube, je pourrai faire cette action au tour prochain, mais lui il risque de me prendre l'action, il faudrait donc plutôt que je prenne d'abord ces jetons, comme ça je serai tranquille, et si je vois qu'il fait cette action, c'est qu'il ne me prendra pas la mienne au tour suivant, donc..."
Ce qui veut dire qu'on joue dans le silence, en essayant de ne pas faire de bourde. Celui qui pense le mieux, celui qui reste le plus concentré gagne la partie.
Ce jeu est un pur test d'intelligence. Et là encore, je ne juge pas. On peut aimer cela. Perso, je n'appelle pas cela un jeu DE SOCIETE. J'appelle ça à la limite un casse-tête collectif.

(NDLR : quand je joue, moi,  je ne calcule rien, je ne me concentre pas, moi, monsieur ! Tout le temps je regarde ta ferme de merde et interieurement je me rejouis de te voir passer l'hiver dans une hutte en rondins, de voir que j'ai plus de boeufs que toi ou encore que tu n'as pas, toi, de magnifique fosse a purin ! Et je je dis que je vais tout taxer a la peche rien que pour t'empecher de le faire meme si j'ai deja assez a bouffer pour 10 a la maison !  ...Et a la fin je perds...)

LES JOUEURS (encore) : et là, tout dépend avec qui l'on joue. Je ne rechigne pas à une partie contre le maître, contre qui la victoire est tellement facile. Mais jouer avec des killers qui vont tout mettre en oeuvre, réfléchir dix minutes à chacun de leur tour pour tout calculer et se réjouir de leur super score, car ce score est correlé à leur intelligence et leur réflexion, perso, ca ne m'amuse pas. Ca ne m'amuse pas quand je joue. Ca ne m'amuse pas quand j'ai fini de jouer. Ca ne m'amuse pas quand je perds. Ca ne m'amuse pas quand je gagne parce que ca me fait ressentir des trucs malsains.
Au final, voilà : je trouve ce jeu malsain. Malsain comme quand tu croises un fan de Kawashima qui te dit : " Ah, tu es à 29 ans? Moi, j'suis à 20 ans, j'ai le maximum partout". Genre, "t'es un blaireau mon pauvre".

CONCLUSION :
On a à faire tout bonnement à un gros jeu allemand de test d'intelligence. Rien à voir avec l'agriculture. C'est du gros jeu abstrait déguisé.

Ce qui m'avait troué le cul, c'est que ce jeu plaise au maître. Pas de dés, presque pas de hasard, une absence de vrai thème simulationniste, pas d'arme, et surtout : PAS D'INTERACTION entre joueurs (la seule chose qu'on peut faire, c'est bloquer l'autre en lui prenant une action, mais si on ne fait que ça, on perd), et AUCUN affrontement. Le sel du jeu, c'est quand on remplit le tableau de gestion à la fin pour calculer ses points.

Je comprends que l'on puisse changer de gout (après tout, je vous ai bien amené à Star Trek, puis à Galacticrotte), que l'on puisse vouloir tester des expériences contre sa nature, mais JE NE M'ATTENDAIS PAS DU TOUT A UNE CRITIQUE DANS CE GENRE qui occulte tout à fait le VLAITRE dans ce qu'il a de plus grand.

(NDLR : mais dans Agricola tu peux construire une fosse a purin ! Et tu peux elever une chevre dans ta maison merdique en argile !! Et tu peux louer ton fils comme serviteur chez le comte Brissou de Raie !!! Quel autre jeu te permets de faire ca  - sans que tu te ressentes comme un criminel ou un deprave ?)

J'attendais des trucs dans le genre "J'aime bien car j'ai envie d'écraser Pierre2.0 et je vais faire 50 parties seul et lire le traité technique sur le net pour le hacher à la prochaine partie"

(NDLR : ce serait deloyal...)

ou du genre : "Mais créez nous des semences explosives, des cartes "fourches dans le fion" ou lynchage de la donzelle". Créez des escouades de moutons armés et équipez-nous les sangliers de lasers sur la tête." Là, j'aurai retrouvé le VLAITRE, le VRAI. Le pourfendeur des golioteries.

(NDLR : je n'ai pas dit que je ne le ferai pas...)

Je terminerais donc par un ippon : l'auteur de cet article a un parti prix évident en faveur du jeu et n'a pas réalisé une critique objective du jeu.

(NDLR : Khorbier ! Khoooooorbieeeeeeer !)

MOUAHAAHAHAHAHAHHAHHAAHAHAHA !

Signé : le CRITICON (ou par la présente, le crOticon.)

Publié dans Jeux de plateau

Commenter cet article

Cerseï Lannister 06/10/2008 23:01

Et Mace Tyrell à la piscine, c'est de l'info béton?

Ue-Sama 18/10/2008 05:44


Le seul beton c'est celui qu'on lui a mis autour des pieds autour des pieds avant qu'il plonge, ca doit expliquer qu'il ne revienne que tous les 10 tours...


khorbier 06/10/2008 23:00

Oui...Mais là j'ai pas d'avis, j'y ai pas joué!Cependant, au vu de cet article, ben, j'ai pas envie...

Ue-Sama 18/10/2008 05:43


Oh ! Quelle honte, un leader d'opinion, un etre de reference dans le monde du jeu comme toi et tu n'as pas encore joue a Bousicola ! Tu n'as pas encore construit de fossse a purin ni revendu ton
fils a Brisse de Raie ni habite avec une chevre !!!!??? Lamentable ! Nous corrigerons ce probleme lors de ma prochaine visite a Tours.