40K : LA MORSURE (2)

Publié le par Ue-Sama

Etraski, en plein etat de choc, ne pouvait plus penser droit.

 

Par l’Empereur, mais que lui avait donc dit cet insupportable squat, la veille au soir…? C’etait juste avant qu’il ne decouvre le disque… Un probleme de squat, bien sur… Une affaire de trou, de forage… De lac souterrain… Le Magos avait alors balaye le sujet, ne s’interessant pas a la facon dont le Hierarque dechu alimentait en eau les douches de sa garde personnelle ou le bidet de sa conseille personnelle Adepta Sororitas… Mais voici que ses pieds etaient humides et qu’une odeur putride envahissait le laboratoire/entrepot improvise de l’Adeptus !

 

Un rapide examen des environs lui ayant confirme l’absence de tout Space Wolf dans le voisinage, Etraski dut se rendre a l’evidence : l’odeur infecte, l’eau croupie… Le bruit et le danger… Venaient bien d’en bas, des profondeurs du bunker, du site de forage…

 

Descendant de 2 etages, le Magos se precipita au PC de securite. Un seul regard sur le moniteur installe par l’ingenieur ultra-compact lui confirma ses pires craintes. Une creature reptilienne, sinueuse, degoulinante d’eau vaseuse… Apparut brievement devant la camera, avec encore dans sa gueule baveuse les restes du squat qui avait du lui servir de casse-croute. “Pauvre squat, lui qui ne voyait dans notre sainte mission qu’un job alimentaire…” pensa le Magos sans y penser. Le xenomorphe faillit s’etouffer, recracha un morceau de barbe. D’ici quelques minutes le ou les aliens atteindraient le niveau -5 et les generateurs du bunker. Plus de generateurs, plus d’energie, et sans energie pas moyen de prendre l’ascenseur jusqu’a la surface, d’y deverrouiller la porte principale et de se replier jusqu’a la laverie pour armures installee par les Ultramarines a la sortie de l’astroport  - bien plus essentielle a leur oeuvre que toutes les defenses planetaires reunies, la laverie etait le site le plus fortifie (et propre !) de la planete.

 

Les ecrans s’eteignirent alors que le cerebrum central redirigeait l’energie restante vers les fonctions fondamentales du bunker. Avec chaque generateur detruit par les eaux ou les creatures du sous-sol, c’est un peu plus de l’installation qui tombait dans les tenebres. Bien vite, l’alarme se tut egalement.

 

Le Magos se savait perdu et ne pouvait que retourner a son poste de travail par l’escalier d’urgence pour y attendre la fin dignement.

 

Mais son labeur et son sacrifice ne seraient pas inutiles. Par l’Empereur, l’artefact technologique serait sauve ! Ce condense d’art et de savoir devait parvenir au Trone d’Or, pour le bien de toute l’humanite ! Convoquant ses deux serviteurs, il les positionna devant la porte du laboratoire, esperant que leur resistance plus machinale qu’heroique lui gagnerait de precieuses minutes. D’un geste rageur, il bloqua ensuite la porte de son mieux avec la boite d’autocollants “Attention : Heresie !”. Ses defenses pretes, Etraski ejecta le disque mystique et le glissa dans son etrange etui de carton. A cote de sa table, le module de teleportation ronronnait doucement, tournant sur sa batterie autonome. Trop petit pour transporter un etre humain, il permettait neanmoins d’envoyer vite, et avec moins de risques que par la poste,   rapports secrets et objets importants jusqu’au terminal d’arrivee correspondant.

 

Le Magos n’eut que le temps de griffonner un mot sur un des autocollants oranges et de le coller sur le carton avant que la porte derriere lui n’explose. Son dernier geste fut de laisser tomber l’objet dans le receptacle du teleporteur alors meme qu’une griffe tranchante separait son crane en deux. Un flash aveuglant illumina la piece avant que celle-ci ne soit definitivement desertee de toute lumiere.

 

A l’autre bout du systeme Malbarey, un carillon retentit sur le pont superieur du Traitement, le puissant croiseur de bataille du Remede.

 

Le Frere-Sergent Rhamoly du Bulbus, 1ere Compagnie, hesita un instant entre le micro-onde et le module de teleportation avant d’ouvrir celui-ci. “Il faudra que je demande au squat de reconfigurer la sonnerie, c’est tres confusant quand je rechauffe des merguez…” Se dit l’Astartes en prenant en main une envelope de carton rigide tachee de sang et d’eau croupie. Sur celle-ci, un autocollant aux couleurs du Remede proclamait en caracteres hatifs “Tyranides !”. L’enveloppe etait decoree d’une illustration trop vieille et jaunie pour etre comprehensible mais son titre en caracteres antiques etait encore lisible : PIRANHA 3D.

 

NDR : les archives du Remede rapportent que c’est a l’occasion d’une excavation trop poussee dans le palais du Hierarque dechu de Malbarey II que furent reveilles les genestealers qui aneantirent la mission locale de l’Adeptus Mechanicus et des Ultramarines. Ces evenements devaient d’abord mener a la campagne de purification de Malbarey et, au-dela, a des annees d’affrontements entre le Remede et la flotte-ruche Piranha, fleau du Segmentus Proutus. A noter que les Ultramarines n'y participerent pas car, apparemment, ils avaient piscine.

Le mysterieux disque legue par le Magos Etraski est toujours stocke dans les archives du Remede en attendant que le chapitre dispose d'un lecteur compatible. Esperons que le jour viendra ou il livrera tous les secrets permettant la destruction definitive de la menace tyranide.

Publié dans Jeux de figurines

Commenter cet article

Pierre2.0 16/04/2011 16:19



En rouge?


Là, pour le coup, je dis "bof bof bof"! Ca casse un peu le concept original du Remède m'est avis....



Ue-Sama 22/04/2011 16:21



Pas rouge mais red camo, cad une variante de camo urbain ou un fond rouge remplace le gris clair (ou sombre, a voir). Dans l'absolu ca donne bien mais je ne suis pas sur du tout de l'harmonie
avec les parties oranges de l'armure...



Pierre2.0 16/04/2011 15:50



J'y repensais encore ce midi, tu tiens tant que ça à une cohérence de couleur absolue pour la flotte ruche?


Autant ça se justifie pour des marines qui sont des militaires, autant pour les tyrannides, ça a moins d'importance. C'est peut être l'occasion... de se
lacher?



Ue-Sama 16/04/2011 16:11



Pas vraiment absolu mais ca doit ressembler a une horde et pas a un ciruqe donc bon... Je crois qu'une certaine coherence renforcerait l'effet de masse.


Parlant de Marines, j'envisage de faire les escouades de veterans differentes de celles de base, peut etre avec du camo en base rouge a la place du camo urbain mais bien sur en gardant les
parties orange. Trop tard pour les Terminators que, normalement, je finirai demain.



Pierre2.0 16/04/2011 13:04



Perso, je trouve que le code couleur que tu avais choisi, vert dark angel et jaune cassé était pas mal.


J'ai continué à regarder les productions sur le net, y'a beaucoup de trucs criards quand même...



Ue-Sama 16/04/2011 16:09



Que nenni, Plaitre ! Le dark angel green c'est pour la vert de fond des parties vertes des marines du Remede(essentiellement les lauriers qu'on trouve sur les veterans et en deco de vehicules).
Pour les tyranides, je pensais prendre un vert beaucoup plus mat et plus clair, type cher russe 1945, et contraster avec les parties chitineuses en beige/sable/os.


Parlant de net, un gars astucieux faisait la remarque que les organismes tyranides naissent dans l'espace ou ils ne sont exposes a aucune lumiere (en plus certains sont aveugles) et que donc les
peindre de facon "realiste" reviendrait a les faire albinos... Graphiquement ca me deprimerait trop mais bon, l'idee est amusante.


Je crois en tout cas qu'il faut les faire bicolore avec un contraste assez marque mais pas extreme et en gardant les parties en chitine couleur os et pas violet ou rouge fluo.



Pierre2.0 11/04/2011 18:19



Je ne suis pas bien au fait de l'histoire des tyrannides. Nos piranhas ne sont donc que des genestealers remontés des profondeurs, et qui appellent la ruche, c'est ça?


Pour le schéma de couleur, tu peux peut être différencier :


- genestealer en vert et os


- princes et gros trucs en bleu et os


- mort branlante et truc dégoutant en rouge et os?


En trouvant un traitement spécifique de l'os pour tous qui assure la cohérence?



Ue-Sama 16/04/2011 12:42



Si je comprends bien (je ne suis pas encore un expert), c'est bien ca le role des Genestealers, je les ai donc recastes dans celui des piranhans pour l'histoire. Ceci dit, je trouve que les
Hormagaunts evoquent davantage des piranhas "terrestres" que les `stealers et j'en mettrai donc aussi dans la liste d'armee. Si je reste coherent, je devrais avoir tout dans les memes couleurs
qui seront celles de la flotte-ruche Piranha mais bon, comme les genestealers sont separes du reste c'est jouable de les faire differents avec juste un minimum en commun. J'ai regarde des photos
de vrais piranha mais bon, en gros c'est tout gris et donc ca evoque un peu trop le Remede. Pas simple...



Pierre2.0 10/04/2011 14:30



D'ailleurs, j'y pensais tout à l'heure, vu leur background, est-ce que tu vas relooker tes tyrannides?


Puisqu'ils sont censés venir d'un lac souterrain où ils étaient enfermés depuis des temps immémoriaux, peut être peuvent-ils avoir un look "pré-historique" avec des ajouts d'os un peu partout,
des excroissances chitineuses?


Ou tu la joues plus simple?



Ue-Sama 11/04/2011 14:07



Attention, Plaitre, je respecte les concepts fondamentaux : ce sont juste les genestealers qui remontent du lac souterrain, ce sont des eclaireurs et des sortes d'emetteurs de signaux, le reste
de la flotte arrive de l'espace comme toujurs pour les invasions des tyranides. Puor le moment, j'hesite sur le schema de peinture, surtout entre les faire bleu (comme des hommes lezards) et os
ou bien vert (mat) et os... Dur... Les faire rouge et os est aussi une option...